Jeu 24 Rabi' Al-Awwal 1441 - 21 Novembre 2019
 

13-14 Juin 2016: Condamnation des attentats d’Orlando et Magnanville

13-14 Juin 2016: Condamnation des attentats d’Orlando et Magnanville

Capture d’écran de notre communiqué sur Facebook et Twitter le 13/06/2016:

 

IMG_4666

 

Capture d’écran de notre communiqué sur Facebook et Twitter le 14/06/2016:

 

 

IMG_4664

 

 

Intervention et conseils du frère ´Othmân Abou Laïth Al-Armany quant à l’attitude à adopter suite aux attentats d’Orlando et Magnanville  en conclusion du cours « Les assises de Ramadhan 05 » du Mardi 09 Ramadhān 1437 correspondant au 14/06/2016:

 


 

Telecharger

 

Je vais faire une parenthèse.

Vous savez tous ce qu’il s’est passé ces derniers temps, ce qu’il se passe ces derniers temps, pas seulement ces deux derniers jours, comme troubles en général que ce soit dans le monde musulman ou dans le monde en général. Que ce soit les guerres, les meurtres, les actes terroristes, les assassinats… Allāhou al moustaan.

Certains disent : « Mais pourquoi à chaque fois vous condamnez?»

C’est vrai qu’on se lasse de répéter toujours les mêmes choses mais c’est notre devoir de conseiller le bien, déconseiller le blâmable, montrer nos positions, éduquer les musulmans à montrer la position correcte à avoir en Islam et éduquer les non-musulmans à comprendre quel est la vrai position des musulmans, des salafis, les gens qui sont sur la sounnah quant à ces exactions ou bien à ces meurtres.

Il est vrai qu’on n’a pas à se justifier, qu’on n’a rien à voir avec ces actes, qu’on n’a rien à voir avec ces personnes. Qu’on ne va pas se victimiser, à chaque fois se justifier mais il suffit de condamner et montrer nos positions, ce sera un moyen de faire da’wah, de montrer nos positions, et de faire une contre da’wah contre ceux qui veulent nous diaboliser et mentir sur l’Islām et les musulmans.

Et c’est pour cela, Je conseille à mes frères et sœurs, qu’il ne faut pas faiblir. se laisser abattre.Qu’Il faut garder la tête haute. Et qu’il faut être fier de pratiquer sa religion et qu’il faut montrer le vrai visage de l’Islam, surtout dans ces périodes de troubles.

Et la da’wah ne s’arrête pas, L’appel à Allah, avec le comportement, avec la bonne parole au bon moment, le fait de patienter sur les méfaits, sur les vexations, sur les insultes, sur les attaques, cela fait parti aussi de la da’wah ila Allah soubhanahou wa ta’ala.

Et je vous donne la promesse qu’Allah a donné, qu’Il va accomplir Sa religion. La promesse que le Prophète ﷺ a fait, que cette lumière, elle va s’établir.

Bien sûr que l’on est triste de tous les innocents, des enfants qui meurent ou bien qui voient leurs parents mourir, que ce soit dans les guerres à l’étranger ou ce qu’il s’est passé ici, en France, ou bien aux États-Unis ou peu importe.

Cela n’aide en rien l’Islam et cela est interdit par l’Islam !

Alors comment quelqu’un il peut faire ce type d’acte au nom de l’Islam ? Donc, il ne faut pas se lasser de montrer nos positions, de continuer à pratiquer ce que l’Islam nous ordonne de faire, même si en face de nous les gens ne font pas leurs devoirs vis-à-vis de nous. Même si en face de nous on ne nous respecte pas, on nous critique, on nous attaque.
Mais nous, on continue à pratiquer ce que l’Islam nous ordonne de faire, on essaye de répandre le bien autour de nous, de mettre en garde contre le mal et la récompense est auprès d’Allah subhanahu wa ta’ala.

Malgré toutes les apparences, celui qui se comporte de la sorte, Allah lui donnera une bonne vie. Il sera heureux et il trouvera une tranquillité, et un apaisement dans son cœur alors que tout le monde vit dans la peur.

On demande à Allah tabaraka wa ta’ala de nous préserver des troubles, de préserver les opprimés dans le monde entier des troubles et du mal, de préserver leur sang, leur famille, leur honneur, leurs biens, de préserver les musulmans des attaques de leurs ennemis et de préserver les innocents non musulmans aussi qui n’ont pas à être touchés par ce type d’attaques.
Qu’Allah tabaraka wa ta’ala nous guide et nous préserve.
BaarakaAllahu fikoum.